Prédispositions du beagle

l'hypothyroïdieL’hypothyroïdie : le corps du chien atteint d’hypothyroïdie produit trop peu d’hormones thyroïdiennes, suite à une destruction des glandes thyroïdes ou à leur mauvais fonctionnement. La peau prend alors souvent une coloration noirâtre. Le chien perd ses poils, notamment au niveau du ventre, des flancs et du cou. On peut constater par ailleurs une augmentation du poids, des troubles du comportement, une fatigabilité anormale et des troubles digestifs.

le rétrécissement pulmonaire Le rétrécissement pulmonaire : il s’agit d’anomalies congénitales du cœur qui entraînent une augmentation du travail du muscle cardiaque. Il s’ensuit une insuffisance cardiaque.

l'hypercorticisme chroniqueL’hypercorticisme chronique : cette pathologie, aussi connue sous le nom de syndrome de Cushing, est causée par un excès de sécrétion de cortisol par les glandes surrénales. Elle génère l’apparition d’une obésité chronique de la partie supérieure du corps et un gonflement du visage.

chiot beagle

l'éternuement inverséL’éternuement inversé : appelé aussi rétro-éternuement ou internuement, ce phénomène respiratoire anormal se manifeste par une inspiration bruyante et difficile durant quelques secondes ou plusieurs minutes. Le chien semble suffoquer, pourtant l’air passe bien à travers la bouche et le nez. Ce comportement n’est donc pas dangereux.

le glaucomeLe glaucome : il est lié à un mauvais drainage à l’intérieur de l’œil. La cornée est alors bleue/verte et le globe oculaire gonflé.

la chondrodystrophieLa chondrodystrophie : appelée familièrement « funny puppy », il s’agit d’un trouble de la formation et de la croissance du tissu cartilagineux. La chondrodystrophie peut être responsable d’un problème de nanisme.

la dystrophie cornéenneLa dystrophie cornéenne : on distingue les dystrophies lipidiques qui sont dues à des dépôts de cholestérol et qui n’altèrent pas la vision et les dystrophies endothéliales qui, elles, opacifient peu à peu la vision.

le prolapsus de la glande de HarderLe prolapsus de la glande de Harder : il s’agit d’une pathologie de la membrane nictitante fréquente chez les chiens. La glande de Harder descend et devient visible. Le bord de l’œil est alors de couleur rose, c’est pourquoi on parle aussi « d’œil cerise ».

24 réponses à Prédispositions du beagle

  1. roselyne dit :

    Ma chienne beagle aura 12 ans en septembre 2014. Depuis le 23 janvier 2014 une arthrose de la colonne vertébrale s’est déclarée ; le veto lui a donne des anti-inflammatoires pendant quatre jours (pas d’amélioration et en plus des vomissements) : arrêt du traitement. Revu le veto jeudi 30 janvier, il lui a fait une injection de cortisone qui doit durer une huitaine de jours, elle boite toujours, marche avec difficulté et a des vomissements après son repas. Depuis deux jours, elle souffre et toujours pas de changements. Pouvez-vous me dire s’il y a quelque chose qui peut la soulager. Merci pour votre réponse.
    Roselyne

  2. gotti maryse dit :

    Mon beagle a eu ce problème !! Cortisone, repos et comme pour les humains, je lui ai mis un coussin chaud sur le dos ! Super

  3. Benoit dit :

    Mon beagle marche la tête basse, dès qu’elle essaie de la lever elle hurle. Elle mange normalement mais ne demande plus d’aller marcher et reste couchée. Elle a 9 ans mais n’a jamais été malade. Je lui touche le dos et le ventre sans réaction mais dès que j’essaye de lui lever la tête je vois que ça lui fait mal.

    • Petit dit :

      Depuis bientôt 8 jours mon petit beagle de 9 ans reste couché car il a du mal à marcher, de temps en temps il crie de douleur sans que personne le touche et il est très triste. Lui qui aime tant le jardin il ne veut plus y aller. J’ai remarqué que dès qu’il veut lever sa tête il crie. J’ai beaucoup de peine car on l’aime énormément. Merci de m’aider.

      • Juliette dit :

        Réponse à Benoit et à Petit :

        L’état de votre beagle impose une consultation chez un vétérinaire ! N’attendez pas que la situation s’arrange d’elle même, votre chien est en souffrance et il est d’urgent qu’un vétérinaire établisse un diagnostic pour pouvoir ensuite le soulager et/ou le soigner.

  4. beagle dit :

    Mon beagle de 8 mois est malade depuis 5 jours : fièvre, manque d’appétit, fatigue. Il bouge peu, se déplace le dos rond et fait des petits pas. Il a des spasmes et tremblements lorsqu’il est couché sur le flanc. Je l’ai emmené chez le vétérinaire dès le 1er jour, la prise de sang révèle une infection mais le diagnostic n’a pas été établi. Il a eu une piqure d’anti inflammatoire et est sous antibiotiques + 1 cachet de vermifuge. Durant 3 jours, pas d’amélioration puis un peu mieux pendant 2 jours et là il va de nouveau mal. Quelqu’un a une idée ? Polyarthrite juvénile ? Je vais le ramener chez le véto mais je pense qu’il faut que j’aiguille son diagnostic…

    • jessi dit :

      Bonjour, le beagle de mes parents a les mêmes symptômes que le vôtre. Quel est le diagnostic et que lui on-t-il prescrit ?
      Merci car en 5 visites véto dont 2 aux urgences, ils sont un peu perdus sur son cas.

      • beagle dit :

        Le diagnostic n’a pas été établi. Le véto lui a fait une piqure de cortisone et anti inflammatoire et mon chien a vite été rétabli. Pas de nouvelle crise depuis. Peut-être la maladie de Lyme due à une piqure de tique ? Mais cela aurait été déterminé par la prise de sang. Bon courage

    • benoit dit :

      C’est un Beagle pain syndrome. Le traitement c’est de la Cortisone à haute dose dès l’apparition des symptômes et jusqu’à disparition complète de ceux-ci (voir avec le véto pour le dosage). En principe 1 mg / kg / jour minimum.
      Je sais de quoi je parle, j’ai le même problème avec mon beagle.

  5. Muriel dit :

    Mon beagle à 11 ans. Tout petit il avait de l’arthrite au niveau de la hanche. De temps en temps on lui donnait de la cortisone pour soulager les douleurs. Il marchait souvent sur 3 pattes.
    En octobre dernier, il a été pris de violentes douleurs dans le nuque, tête basse.
    Il ne pouvait plus marcher : cortisone, anti inflammatoire, morphine… Il a une hernie discale.
    Repos : facile à dire pour un beagle.
    Un veto m’a conseillé un traitement à base de complément alimentaire avec de nombreuses plantes (je connaissais car j’avais le même genre pour mon arthrose !).
    Il ne souffre plus et digère très bien ce médicament à acheter en parapharmacie (22 euros les 120 comprimés. Je lui en donne 2 par jour). Pour ceux que cela intéresse (c’est pour les humains) : chondrosteo. Il y a d’autres produits dans le même genre.
    Je sais que la hernie est toujours là mais pour le moment ça va Et depuis il marche toujours sur ses 4 pattes.

  6. IDIER dit :

    Bonjour,
    Nous avons adopté un beagle qui vient de la SPA. Elle a 4 ans. Notre problème : elle est adorable mais très craintive. Nous l’avons depuis bientôt un mois, elle ne veut pas aller dehors pour faire ses besoins. Nous sommes obligés, des fois, de la porter pour la mettre dehors ou d’insister pour qu’elle puisse faire ses besoins. Alors soit elle y va de suite et rentre aussitôt, soit elle rentre aussitôt sans rien faire. Et je vous dis pas quand elle entend du bruit, alors là c’est pas la peine ! La nuit elle n’est pas propre.
    C’est bizarre, car elle va jouer avec nous et après, dès que l’on s’approche, même doucement, elle recule. Nous prenons quand même notre mal en patience, car il faut dire qu’il y a eu certaines progressions.
    Mais elle a quand même beaucoup de crainte.
    Quelqu’un peut-il nous conseiller ?

    • MAUD dit :

      Bonjour,

      Nous avons adopté un beagle de cinq ans à la SPA il y a quelques mois, très gentil mais également très craintif. Nous avons parfois l’impression d’avoir deux chiens différents, gai et affectueux et l’instant d’après craintif fuyant la caresse et le contact. Au début il lui était également difficile de sortir, il semblait perdu d’avoir droit à toute cette liberté nouvelle, il lui a fallu du temps pour avoir une certaine routine. Nous avons travaillé avec une éducatrice canine qui nous a beaucoup aidé à comprendre notre chien et qui nous a suggéré l’utilisation d’une cage. D’abord très réticents nous sommes aujourd’hui forcés de constater que le chien adore sa cage, elle le rassure, il s’y réfugie dès qu’il est inquiet ou ne sait pas comment réagir, ou tout simplement pour faire son pacha. Il la préfère à nos canapés. Elle est ouverte et le chien y va à sa guise, et parfois jauge la situation du fond de sa cage ce qui semble le rassurer. Avec le temps les choses se passent de mieux en mieux mais il a encore ses petits bugs de temps en temps. Il sort à présent, nous n’avons plus de problème au niveau de la propreté, il est de moins en moins craintif. Alors courage !

  7. vivi dit :

    Bonjour à tous, je m’inquiète vraiment car ma beagle de 4 ans a un problème d’hypothyroïdie et elle n’a que 4 ans.
    Au début je pensais que c’était des ronflements et cela empire. Même quand elle ne dort pas elle a ce problème. Je n’ai pas les moyens d’aller chez le vétérinaire.
    Pouvez-vous me donner quelques conseils svp ? Merci

    • Franca Renard dit :

      Bonjour,
      Capucine est en traitement pour l’hyperthyroïdie depuis 9 ans, elle avait à l’époque 4 ans. Elle pesait 30 kg, avec le traitement elle a perdu 10kg et retrouvé une vie normale (elle est plus dynamique âgée que jeune). Elle prend son hormone thyroïdienne le matin et il ne faut pas trop lui demander de choses. Notre louloutte a en plus des pierres à la vessie (elle a été opérée et a besoin d’un suivi). Vous n’avez aucune crainte à avoir pour cette pathologie (il ne faut pas oublier les médicaments).

  8. IDIER dit :

    bonjour,
    J’avais fait part y a quelques temps de l’adoption d’un beagle de 4 ans de la SPA, ça fait 6 mois que nous l’avons. Elle est toujours craintive mais moins, elle sort faire ses besoins, aboie etc. mais son comportement est bizarre.
    Nous avons un camping-car (quand nous partons elle vient avec nous) et celui-ci est très différent. Comme elle a peur de beaucoup de choses, pour la promener nous sommes obligés de la porter pour la sortie, alors que si on fait la même chose à la maison elle se rebiffe et nous mordrait, chose que nous ne supportons pas.
    C’est dommage, parce qu’elle cherche quand même les caresses, on lui en donne pourtant beaucoup.
    On désespère, mon mari est vexé, car c’est surtout après lui, des fois elle le regarde (ou dirait de travers) et hop elle fait demi tour.
    Y aurait-il quelqu’un pour nous aider ? On lui laisse encore 6 mois et après on verra si on la garde ou pas, bien que cela m’embête car je n’ai pas l’habitude de prendre un chien pour le ramener.

    • VUIGLIO A dit :

      Bonjour,

      J’espère que vous ne vous êtes pas découragés et que vous avez gardé votre beagle de 4 ans, qui a déjà subi un 1er abandon.
      Quelques astuces que m’a donné l’éducatrice canine, car moi aussi, mon beagle de 9 mois nous montre parfois les dents !
      Il faut savoir que ces chiens là sont adorables mais ont un foutu caractère de rebelles !
      En plus, la votre a peut-être été battue par un homme, et c’est pour ça qu’elle se comporte ainsi avec votre mari.
      Quand votre chienne montre les dents, ignorez-la.
      Vous lui dites un NON ferme, ensuite vous prenez un journal, un livre… que vous mettez devant les yeux, coupant ainsi la communication entre elle et vous.
      Renouvelez cette exercice, chaque fois qu’elle rebelle. Quitte à la laisser, sans lui adresser la parole, un très long moment. C’est elle qui doit abdiquer. Le maitre, c’est vous.
      Elle va vite associer son comportement avec le souvenir d’une rupture de communication avec vous, et elle comprendra que ce n’est pas la bonne façon de « dialoguer ».
      Soyez patients, c’est comme pour les enfants, l’éducation prend du temps.
      Notre chien est un hyperactif et nous montre les dents, mais ne nous a jamais mordus !
      Il a été sevré trop tôt, et il n’a donc pas reçu une éducation comportementale correcte auprès de sa mère.
      Croyez-nous, quand on l’ignore, il revient tout penaud.
      Elle est craintive, mais elle a besoin de vous pour vivre, aimer et être aimée !

      J’espère que ces quelques lignes vous aideront.

      Un livre à vous conseiller : Claude BEATA « La psychologie du chien », Stress, anxiété, agressivité. Edition Odile Jacob

    • Melanie Theriault dit :

      Bonjour,
      Je vais vous faire quelques suggestions.
      Vous pouvez offrir du renforcement positif à votre chien quand elle sort de sa zone de confort. Des gâteries par exemple. A chaque fois on pousse la zone de confort un peu plus loin. Ex: sortir marcher en laisse crée un stress : il faut d’abord lui faire apprivoiser la laisse. On met la laisse par terre, elle la sent : gâterie, caresse… Elle nous laisse la toucher avec la laisse : gâteries, caresses… Elle accepte de sortir en laisse : gâterie, caresse… Elle marche et sort du territoire : gâterie, caresse…
      Même chose pour l’affection à la maison. Caresser le chien seulement quand le chien est relax et non craintif. Caresser le chien quand il a peur va renforcer son angoisse, comme si on lui donnait raison d’avoir peur.
      Elle progresse, donc patience. Et surtout ne l’abandonnez pas, un autre changement de famille la ferait retourner à la case départ. Voir avec le véto pour des comprimés pour baisser le niveau d’anxiété. Ça va lui donner un coup de pouce.

  9. Spike beagle elisabeth dit :

    Bonjour, mon toutou Spike vient d’avoir 11 mois. Hier il boitait de la patte arrière, nous avons regardé s’il s’était ouvert ou cassé quelque chose mais rien. Aujourd’hui tout est super bien, il a joué comme d’habitude, il court de partout.
    Ce soir il dormait bien et au moment où nous allions nous coucher il a eu des difficultés à se lever… Je me suis dit sur le coup qu’il faisait le flemmard mais ça m’inquiète. Quand il se lève difficilement il est courbé, la queue entre les jambes, mais il ne boite pas par contre… Au moment de monter les escaliers il attend comme s’il n’avait pas la force dans son train arrière…
    Nous sommes samedi, je vais attendre demain pour voir si ça va mieux sinon véto. En attendant, si quelqu’un a déjà eu le même cas je suis vraiment à l’écoute.
    Je me dis que ça pourrait être une sorte d’arthrose même s’il est jeune…
    Un avis ou plusieurs seraient vraiment bienvenus. Merci d’avance.

    • Maryse dit :

      Bonjour, mon beagle Gulli a 5 ans. Je sais que ce sont des chiens fragiles du dos et qu’ils supportent mal la douleur ! Ce sont aussi des comédiens, mais si cela persiste il vaut mieux consulter. Une fois je l’ai emmené chez le véto, il faisait comme le vôtre. Arrivée chez le véto : plus rien. J’avais honte ! Mais médicaments quand même !

  10. Benoit Poulin dit :

    Ma beagle de 8 ans fait probablement de l’hypothyroïdie. Quel médicament et quelle dose donnez-vous au vôtre ? Merci.

  11. Nicole St-Pierre dit :

    Depuis 4 jours mon vieux beagle se lèche très souvent le derrière. On dirait qu’il a une relation particulière. C’est plutôt dérangeant parce qu’il fait beaucoup de bruit… Que puis-je faire ?

  12. bourel dit :

    Bonjour, mon beagle de 3 ans a été castré le 30 novembre. La cicatrisation n’a pas été très bonne et on a dû lui donner des coricides pour enlever l’infection. Depuis le jour de son opération il ne court plus. Que faire ?

  13. Lacoua dit :

    Mon beagle a un problème d’arrière train, il a sa patte droite qui rentre vers l’intérieur. Savez-vous ce que c’est? J’ai des anti-inflammatoires, ça le soulage un peu. Je devais faire un scanner puis j’ai laissé tombé… est-ce de l’arthrose ou autre, il vient d’avoir 13 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *