Le 8 septembre à Auxerre, élevons la voix pour les beagles qui n’en n’ont plus.

Ce samedi 8 septembre, à Auxerre, une grande manifestation se déroulera dans le but d’obtenir la fermeture de l’élevage des Souches. Celui-ci élève un millier de chiens, destinés aux laboratoires de vivisection. Les organisateurs souhaitent aussi le développement urgent d’une recherche scientifique hors utilisation animale.

beagle laboratoire vivisectionCréé en 1974, le centre d’élevage des Souches à Mézilles (89) est le plus grand élevage français de chiens de laboratoire. Il élève en grande majorité des beagles. Vers l’âge d’un an, mais parfois dès 4 mois, les chiens sont livrés aux laboratoires, notamment pour des études de toxicologie. Pour ne pas entendre les chiens hurler, il est d’usage de leur couper les cordes vocales. Et pour cause : produits irritants, ingestions forcées, mutilations, irradiations, inhalations de produits toxiques, contaminations… : ces chiens auraient bien des raisons de crier. L’élevage de Mézilles « offre » à ses pensionnaires un aller simple pour l’enfer.

On invoque souvent l’expérimentation animale au nom du progrès scientifique. Pourtant, l’animal n’est pas le modèle biologique de l’homme et il est avéré que les résultats obtenus ne sont pas fiables. Des milliers de personnes meurent même chaque année des effets secondaires de médicaments préalablement testés sur les animaux. Il existe des techniques de substitution beaucoup plus fiables. Par ailleurs, beaucoup d’animaux ne sont pas sacrifiés au nom de la science, mais pour des tests de cosmétologie !

En 2010, 300 personnes avaient pris part à la manifestation organisée par le CCE²A (Collectif Contre L’Expérimentation et l’Exploitation l’Animale). L’an passé, 500 personnes avaient répondu à l’appel du collectif. Les organisateurs espèrent mobiliser davantage encore pour la 3ème marche qu’il organise ce samedi 8 septembre 2012. Cette manifestation non-violente aura lieu à Auxerre, où se situe la préfecture de l’Yonne. L’objectif est d’interpeller directement les politiques et les décideurs sur les enjeux de l’expérimentation animale. Le CCE²A et les autres associations mobilisées souhaitent aussi sensibiliser un large public, sur place et aussi par l’intermédiaire des médias. Ces derniers ont tous reçu un communiqué de presse dans l’espoir que l’événement bénéficie d’une large couverture médiatique.

La manifestation débutera place de l’Arquebuse à Auxerre dès 12h. Elle s’achèvera au même endroit vers 18h, au terme d’un parcours de 3,5 km. Pour que la distance ne soit pas un obstacle, de nombreux cars ont été réservés pour amener et raccompagner les manifestants des 4 coins de la France et même d’Italie. Des covoiturages sont aussi organisés.

Passion Beagle se joindra à la manifestation et espère que vous serez très nombreux à en faire de même. Le récent succès des militants italiens dans leur combat contre l’élevage de Green Hill nous montre qu’il est tout à fait possible de faire évoluer les consciences et par là même le sort des chiens de laboratoire.
Avec plus de 2 millions d’animaux sacrifiés chaque année, la France détient le triste record de l’Union Européenne. Il est grand temps de faire changer les choses.

Pour plus d’informations :
* Le site du CCE²A
* La page Facebook de l’événement (avec les informations sur les cars et les covoiturages)
* L’adresse mail du CCE²A : ccea.officiel@gmail.com

6 réponses à Le 8 septembre à Auxerre, élevons la voix pour les beagles qui n’en n’ont plus.

  1. fabrice dit :

    je suis d’Alsace et j’ai moi même un beagle,ce sont de super chiens. Je suis de tout cœur avec vous.

    • gelas dit :

      Moi aussi j’en ai une beaglette. Parfois elle me met sur les nerfs mais pas question de l’abandonner. Faut que ces expérience arrêtent. Je suis belge, à Bruxelles.

  2. gelas dit :

    C’est pas normal de faire cela à ces pauvres beagles. Ils n’ont qu’à expérimenter sur ceux qui travaillent dans ces laboratoire mais ça ils n’osent pas, trop peur des effets secondaires. Les beagles ou même les autres ne son pas des animaux d’expériences, la justice doit faire arrêter ces laboratoires

  3. KRISHNAN dit :

    Je suis trop loin mais je vous accompagne par la pensée. Cela doit cesser c’est pas possible de prendre comme raison le progrès scientifique. Les animaux, les enfants génétiquement produits pour sauver un frère ou une soeur. Bientôt un élevage d’enfants génétiquement modifiés pour faire progresser la science ???
    N’IMPORTE QUOI!!!

  4. Oui du grand n’importe quoi, c’est si facile de s’en prendre à des toutous sans défense.

  5. lemoine dit :

    j’ai la rage contre toutes sortes de tortures, d’agressions et de meurtres.

    J’ai une petite chienne beagle, c’est vrai que parfois elle me pousse à bout mais elle est tellement belle et câline que l’on oublie les bêtises et les aboiements.

    Je suis avec vous de tout cœur, faites que ce laboratoire de la mort ferme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *