FAQ

Retrouvez prochainement dans cette rubrique les réponses à vos questions fréquentes sur les beagles !

Pourquoi mon beagle fugue ?

Vous lui avez offert un toit et un couchage douillet. Vous prenez soin de lui jour après jour. Pourtant, dès que l’occasion se présente, votre beagle prend la fuite. Comment expliquer cela et comment l’éviter ?
Tentons dans cet article de répondre à la question que bien des personnes se posent : « Pourquoi mon beagle fugue ?« .

pourquoi mon beagle fugue ?

Une attitude opportuniste ?

C’est bien connu : l’occasion crée le larron. Bien des chiens fugueurs sont tout simplement des chiens attentifs aux occasions qui se présentent à eux !

La fugue du domicile

Un muret, une haie, une palissade : pour nous, il est aisé d’identifier les bordures d’un terrain. Pour un chien, ces limites sont nettement moins signifiantes. Votre beagle n’est pas nécessairement conscient de franchir un interdit lorsqu’il profite d’une éventuelle faiblesse de votre clôture (grillage troué, muret trop bas, haie dégarnie, portail qui s’ouvre au vent…),
Plus d’informations à ce sujet sur notre précédent article : Mon beagle s’enfuit tout le temps : que faire ?

La fugue en promenade

beagle en promenade

Source image : www.promenade-chien.com

Votre beagle s’échappe lors des balades ? Commençons par le rappel d’une évidence : un beagle qui fugue en promenade est un beagle… détaché ! A moins bien sûr d’avoir un beagle qui tire suffisamment fort sur la laisse pour vous la faire malencontreusement lâcher… Mes cette race de chien n’a tout de même pas la force d’un berger allemand ni le poids d’un Saint Bernard

Votre beagle a besoin de se défouler et il est assurément mieux à même de le faire s’il est lâché en pleine nature. Il se déplace alors à sa guise, dans tous les sens et à la vitesse désirée, sans crainte de s’emmêler les pattes dans une longe ou d’être freiné dans sa quête par une laisse trop courte. Néanmoins, promener son beagle sans laisse, c’est augmenter considérablement le risque de fugues. Qui plus est, n’oubliez pas que tout le monde n’aime pas les chiens. Par respect pour tout à chacun, vous ne devriez pas laisser votre beagle se diriger seul vers d’autres promeneurs ou d’autres animaux.

Si vous tenez à détacher vote chien, privilégiez les espaces verts dont vous contrôlerez aisément les points d’échappatoire (un seul idéalement, deux au maximum). Mieux encore, quand c’est possible : le parc à chien. Ce dernier permet à votre chien de s’amuser sans attache, tout en évitant les risques de fugue. Ces espaces clos sont propices aussi à l’apprentissage du rappel.

D’accord, mais pourquoi ?

Certains beagles seraient donc de grands opportunistes. Soit. Mais cela ne vous éclaire pas sur les motifs de leurs fugues… Tentons à présent de mieux comprendre leurs motivations !

Le beagle en rut

Dès sa puberté, un mâle peut facilement entrer dans un état de grande excitation lorsqu’il flaire les phéromones sexuelles d’une chienne. Sous l’effet de l’augmentation de son taux de testostérone, le comportement du chien évolue. Plus combatif et particulièrement déterminé, un beagle en rut est donc plus prompt à prendre la poudre d’escampette. Pour prévenir ce type de fugue, soyez attentif aux changements de comportement de votre chien. Votre beagle mâle est particulièrement agité ? Il tourne en rond, il hume l’air avec insistance, il urine davantage… ? Son instinct de reproduction est sûrement en cause ! Notez qu’un chien est capable de repérer une femelle en chaleurs sur une très longue distance (plusieurs kilomètres).
Si votre beagle est un Don Juan invétéré, il peut s’avérer judicieux de le castrer.

Durant l’œstrus (l’ovulation), les femelles en quête d’un prétendant sont elles aussi plus susceptibles de s’évader. Lors des promenades, ne détachez jamais une chienne en chaleur.
Vous pouvez aussi envisager de recourir à la stérilisation.

Le beagle affamé

Oui, je sais ce que vous allez dire… Parler de « beagle affamé », c’est formuler un pléonasme ! L’appétit insatiable et le très bon flair du beagle peuvent l’inciter à fuguer. Les poubelles du trottoir d’en face, le poulailler ou le clapier d’à côté, la boulangerie en bas de la rue… En ville comme à la campagne, que de tentations !

Un beagle qui s’échappe pour chaparder de la nourriture n’est pas nécessairement un chien mal nourri ou sous-nourri.

A défaut de pouvoir agir sur les tentations extérieures, il convient de sécuriser votre intérieur pour prévenir les évasions de votre beagle.

Si vous avec l’habitude de ne nourrir votre chien·ne· qu’une seule fois par jour, songez à fractionner ses repas (une ration le matin, une autre le soir). Évitez par ailleurs de le/la nourrir à heure fixe. En ne sachant pas quand sa gamelle sera remplie, votre beagle sera moins tenté de s’absenter du domicile !

Un jouet distributeur de friandises peut aussi s’avérer efficace.

Le beagle qui s’ennuie

Pour un beagle qui s’ennuie, l’extérieur de votre domicile représente « le champ des possibles ». Courir, marquer son territoire, renifler de mauvaises bonnes odeurs, se faire des copains…

Grégaire et sportif, le beagle peut souffrir du manque de ses proches comme du manque d’exercice physique.

Accueillir un deuxième animal qui tiendra compagnie au premier est un pari risqué. Votre petit vagabond sera peut-être moins tenté de fuir… ou ravi d’entraîner son nouveau camarade dans ses folles aventures !

Votre emploi du temps ne vous permet probablement pas de combler toutes les envies de votre beagle. Néanmoins, des promenades régulières dans des lieux agréables et variés suffisent dans certains cas à calmer les ardeurs des beagles fugueurs. Au besoin, et si possible, sollicitez l’aide de proches ou de prestataires pour des activités qui occuperont votre chien : balades, jeux, séance d’éducation…


En définitive, nous pouvons distinguer cinq grandes causes qui, isolée ou cumulées, ont une influence sur ce problème de fugue :

  • les prédispositions – cf. notre article Le beagle est-il un chien fugueur ?
  • le tempérament : un beagle peureux craindra davantage de s’éloigner de son maître qu’un beagle intrépide, de même qu’un beagle joueur et/ou bagarreur risque plus de se faire la malle en promenade
  • le contexte de vie : un manque d’espace et/ou d’occupations peuvent motiver un chien à se sauver
  • des besoins physiologiques : un chien peut être tenté tailler la route pour satisfaire une envie de manger, de se reproduire…
  • l’éducation : un beagle qui ne maîtrise pas le rappel et/ou qui obéit mal aux ordres de base (assis, couché, non…) risque de fuir facilement sous vos yeux

Mon beagle s’enfuit tout le temps : que faire ?

Pas facile de gérer un beagle fugueur ! Découvrez nos conseils pour empêcher un chien de se sauver de la maison ou de filer lors des promenades.

Le beagle est-il fugueur ?

Peut-être avez-vous déjà entendu dire que le beagle est un chien fugueur. Que lui vaut cette réputation ? Est-elle justifiée ? Faisons le point !

Quelle est l’espérance de vie du beagle ?

Combien d'années vit en moyenne un beagle ? Un article documenté pour faire le tour de la question et découvrir le record de longévité chez les beagles.

Qu’est-ce qu’un beagle lemon ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler des "beagles lemon". Mais savez-vous ce qui leur vaut cette appellation ?

Comment prononcer le mot « beagle » ?

Faut-il donc dire "bigle" ou "bigueule" ?!